Le Contrat 2020-2024

Le Contrat Eau, Trame verte & bleue, Climat des Plaines et coteaux de la Seine centrale urbaine 2020-2024 s’inscrit dans une démarche pour la préservation des ressources en eau, la protection et la restauration de la biodiversité et de la nature en ville ainsi que l’adaptation au changement climatique.

Qu’est-ce que le Contrat Eau, Trame verte & bleue, Climat 2020-2024 ?

Un Contrat est un outil de planification pluriannuel qui engage les parties sur les enjeux eau, biodiversité, climat sur leur territoire. Il est la formalisation de la mobilisation des acteurs pour développer et promouvoir la préservation des ressources en eau, de la biodiversité, et l’adaptation au changement climatique au moyen d’un programme d’actions prioritaires et efficaces. En résumé, le Contrat Eau, Trame verte & bleue, Climat 2020-2024 est une liste de projets inscrits pour une période de 5 années d’actions qui répondent à ces enjeux.

Élaboration du Contrat

Diagnostic Trame verte & bleue

La cellule d’animation a réalisé un diagnostic sur la Trame verte et bleue du bassin versant des Plaines et coteaux de la Seine centrale urbaine entre décembre 2017 et août 2019. L’élaboration de ce diagnostic a été soutenue par le Conseil régional d’Île-de-France, la Direction Régionale et Interdépartementale de l’Environnement et de l’Energie et Eau de Paris. Ce diagnostic a eu pour objectif d’identifier les continuités écologiques et leurs obstacles sur le territoire.

De plus, ce diagnostic Trame verte & bleue a permis de définir une stratégie territoriale « Trame verte et bleue » pour le bassin versant et de définir des enjeux de restauration des continuités écologiques dans le Contrat 2020-2024.

Concertation des acteurs du territoire

Au cours de l’année 2019, plusieurs comités techniques se sont tenus en partenariat avec l’agence de l’eau Seine-Normandie, le Conseil régional d’Île-de-France, la Métropole du Grand Paris, la Direction régionale et interdépartementale de l’Environnement et de l’Energie et l’Etablissement public territorial de bassin Seine-Grands Lacs. Ainsi, ces comités techniques ont permis de cadrer le planning d’élaboration, les enjeux du Contrat Eau, Trame verte & bleue, Climat 2020-2024 et les modalités d’intervention de chaque partenaire pour les financements des actions.

L’élaboration de Contrat a débuté en février 2019 lors des réunions de bilan avec les signataires du Contrat de bassin 2014-2018. En parallèle, la cellule d’animation a lancé la sensibilisation de nouvelles structures à partir du mois de juin avec l’envoi d’un courrier à tous les élus des collectivités présentes sur le bassin versant.
Avec les services techniques, des rencontres ont été programmées pour présenter les enjeux et objectifs du Contrat et les sensibiliser sur différentes thématiques, la gestion et protection des milieux aquatiques, la gestion des eaux pluviales, la restauration de la Trame verte et bleue,…

Sur 110 structures contactées, près de 50 structures ont été rencontrées dans le cadre de l’élaboration du Contrat Eau, Trame verte & bleue, Climat et 41 établissements seront signataires de ce Contrat.

Acteurs du Contrat

Le Contrat Eau, Trame verte & bleue, Climat a pour partenaires financiers l’agence de l’eau Seine-Normandie, le Conseil régional d’Île-de-France et la Métropole du Grand Paris. L’association Espaces est la structure porteuse de l’animation du Contrat.

D’autre part, ce sont 41 maîtres d’ouvrages qui se sont engagés pour atteindre les objectifs du Contrant en inscrivant plus de 350 actions.

L’animation du Contrat

L’association Espaces porte l’animation du Contrat avec sa cellule d’animation. Cette animation aura pour objectif d’accompagner la mise en oeuvre et le suivi des actions. Ainsi, en tant que maître d’ouvrage signataire, il est possible de contacter l’animatrice du Contrat pour une demande d’accompagnement technique, financier et faire le bilan annuel de vos actions.

Les enjeux du Contrat

Ce Contrat aura quatre grands enjeux liés à l’eau, la biodiversité, la nature en ville et à l’adaptation au changement climatique de ce territoire. Les actions du Contrat répondront à ces quatre enjeux et à leurs objectifs.

Enjeu A : Gérer à la source les eaux pluviales et lutter contre les îlots de chaleur en concourant à la mise en oeuvre du Plan Vert d’Île-de-France

  • Objectif A1 : Améliorer les connaissances ;
  • Objectif A2 : Maîtriser à la source les ruissellements urbains, les pollutions par temps de pluie et le phénomène d’îlots de chaleur en renforçant notamment la place du végétal en ville ;
  • Objectif A3 : Contribuer à la désimperméabilisation de la ville en zone urbaine et à la végétalisation de ces espaces, notamment pour réduire l’effet d’îlots de chaleur.

Enjeu B : Améliorer la performance de gestion des eaux usées, économiser et protéger la ressource

  • Objectif B1 : Élaborer des schémas directeurs d’assainissement et des zonages pluviaux au seine de chaque structure compétente ;
  • Objectif B2 : Améliorer la sélectivité des réseaux d’assainissement par la mise en conformité des réseaux, des branchements publics et des branchements privés ;
  • Objectif B3 : Protéger la ressource en eau des pollutions diffuses et réduire les déversements des réseaux au milieu par temps de pluie ;
  • Objectif B4 : Gérer la rareté de la ressource en eau (économie d’eau potable) en lien avec le changement climatique.

Enjeu C : Restaurer le milieu naturel et poursuivre la mise en œuvre d’une Trame verte et bleue régionale en adéquation avec le Schéma Régional de Cohérence Écologique

  • Objectif C1 : Améliorer les connaissances ;
  • Objectif C2 : Restaurer, préserver et entretenir les milieux aquatiques par la mise à ciel ouvert des rus, la restauration et l’entretien des berges ainsi que de l’hydromophologie des cours d’eau ;
  • Objectif C3 : Restaurer, préserver et entretenir la sous-trame humide ;
  • Objectif C4 : Restaurer, préserver et entretenir les sous-trames des milieux herbacés et boisés en faisant place à la nature en ville.

Enjeu D : La sensibilisation, l’éducation à l’environnement, le suivi et la coordination des actions

  • Objectif D1 : Sensibiliser, informer, encourager les actions relatives aux thèmes « Eau, Biodiversité, Climat » ;
  • Objectif D2 : Assurer la coordination et le suivi des actions du Contrat.